Les fonds patrimoniaux de la Bibliothèque universitaire de Perpignan

Des collections aux multiples visages

Constitués de plus de 10 000 imprimés auxquels s’ajoutent les archives et photographies, les fonds patrimoniaux de la Bibliothèque universitaire de Perpignan se développent dans deux directions : conserver la mémoire de l’Université et des établissements d’enseignement locaux ; témoigner de la vitalité intellectuelle, littéraire, culturelle de la Catalogne nord.

Conserver la mémoire de l’Université et des établissements d’enseignement locaux

Le noyau de départ du fonds patrimonial est un ensemble d’ouvrages du XVIe au XVIIIe siècle issu de la succession Lafabrègue et ayant appartenu à des professeurs de l’Université de Perpignan tels les Jaubert-Campagne ou les Jaume. D’autres ouvrages sont issus des collections du Collège royal de Perpignan, tenu par les Jésuites. Si la théologie et le droit y dominent, l’histoire, la médecine et l’économie y sont également présents. Le fonds Félicien et Henri Maudet présente quant à lui les bibliothèques personnelles d’un supérieur du Grand séminaire de Perpignan et  d’un avocat : il permet de comprendre la culture de deux frères qui ont connu une ascension sociale rapide dans la première moitié du XXe siècle. C’est un témoignage sur la culture pédagogique des clercs.

Joseph Jaume, Traité des secondes noces, manuscrit du XVIIIe siècle. Coll. Bibliothèque universitaire de Perpignan. Disponible en ligne sur Estudi : https://estudi.univ-perp.fr/items/show/10

De cette période date aussi la Bibliothèque générale du Collège de garçons de Perpignan que nous a donnée le lycée Arago. Cet ensemble de près d’un millier d’ouvrages est un témoignage magnifique de ce qui composait la bibliothèque d’un grand établissement scolaire de la IIIe République. S’y retrouvent les grands noms de la littérature classique, les historiens du roman national, les intellectuels positivistes. Lire la suite