Juan Pascoe et le Taller Martín Pescador, un éditeur typographe mexicain

Loin de posséder les collections de la Princeton University Library ou de la Bancroft Library (Californie), la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres de l’Université de Perpignan conserve trois publications éditées et imprimées par Juan Pascoe, typographe, imprimeur, écrivain, éditeur et fondateur de l’imprimerie Taller Martín Pescador à Mexico (Mexique) en 1975. Le nom de cette imprimerie lui a été suggéré par l’écrivain et poète Roberto Bolaño. Né à Chicago en 1946 d’un père diplomate mexicain et d’une mère américaine, il s’établit au Mexique en 1973 après avoir fait ses armes d’apprenti typographe à la Cummington Press in West Branch, dans l’Iowa aux Etats-Unis. Au début il réalise tout lui-même, utilisant une presse typographique et des caractères en plomb, reliant ses livres à la main, puis, le succès aidant il prend des assistants mais il conserve l’aspect artisanal pour éditer ses livres. Il a publié des auteurs majeurs de la littérature d’Amérique latine comme Octavio Paz, Gabriel García Márquez, Efraín Huerta, Tomás Segovia,  Roberto Bolaño…

Ses éditions ne visent pas la bibliophilie mais l’union entre un texte original (poétique) et son support (format du livre, papier utilisé, reliure…). Depuis 1981, il a établi ses quartiers dans la municipalité de Tacámbaro, Michoacán où il continue à publier. Sa production se monte à plus d’une centaine d’ouvrages et à plusieurs centaines d’imprimés éphémères (affiches, plaquettes, cartons d’anniversaires, de mariage…) entre 1971 et 2014. Vous pouvez suivre Juan Pascoe sur Twitter.

Les trois ouvrages possédés par la BU Droit-Lettres proviennent de l’ancienne bibliothèque de l’ Institut d’Etudes Mexicaines de l’Université de Perpignan Via Domitia. Il s’agit de trois livres de poésie, les premières publications de jeunes auteurs, édités entre 1976 et 1977 à petit nombre. Ils peuvent être consultés sur place à la bibliothèque.

Reinventar el amor / Roberto Bolaño ; Carla Rippey. – [Mixcoac, México] : Taller Martín Pescador, 1976. – 1 vol. (20 p.) ; 26 cm.

Tirage à 225 exemplaires sur papier Ingres-Fabriana comportant une gravure en couverture et en page de titre de Carla Rippey, importante artiste née aux Etats-Unis et installée au Mexique en 1973. La reliure est toute simple, les feuillets étant attachés par un simple fil. Il s’agit du premier livre de poésie de Roberto Bolaño édité, fruit plus que probable d’une rencontre mexicaine avec Juan Pascoe.

Dos extremos : poemas / por Francisco Segovia. – México : Taller Martín Pescador, 1977. – 1 vol. ([24] p.) ; 18 cm. – (Colección La Hojarasca).

Il est dit dans le livre que « Juan Pascoe compuse esta plaquette en tipo Garmond & Castellar, y con el Consejo de Redacción de Anábasis ritó 250 ejemplares. »

C’est le premier livre de poésie de Francisco Segovia, poète mexicain.

La sibila de cumas / Verónica Volkow. – México : Taller Martín Pescador, 1977. – 1 vol. (15 p.) ; 21 cm

C’est le premier livre publié de Verónica Volkow, poète, essayiste et romancière mexicaine.

Pour en savoir plus sur les poètes édités par Juan Pascoe et l’importance de cet éditeur :  La generación de poetas del Taller Martín Pescador par Alfredo Cabildo Salomón. Casa Del Tiempo, 1999, vol IV, n°24 (pdf)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.